desktop Other wide
CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)
Cover: Katrina B. ©2004 Cover: Katrina B. ©2004
Cover: Katrina B. ©2004 Cover: Katrina B. ©2004

Choisissez le style pour vous

Voici un bref aperçu des différents styles de photographie que j'offre. Veuillez tenir compte du fait que ces styles peuvent se fondre l'un dans l'autre, et que les distinctions faites ci-dessous sont très subjectives.

Le boudoir

Nommé ainsi parce qu'a l'origine on utilisait souvent un décor qui suggérait un boudoir. Les modèles portent presque toujours des pièces de lingerie quelconques, habituellement d'un style rétro, qui peuvent être plus ou moins révélateur. Les modèles sont parfois dans l'acte de s'habiller ou de se déshabiller, et ne semble pas toujours être conscients qu'il y a un spectateur, prêtant un sentiment de voyeurisme aux images. Les meubles font souvent partie intégrante du décor. Le boudoir est souvent caractérisé par la nudité implicite. C'est â dire que le visionneur voit clairement que les modèles portent rien ou presque, mais rien d'important est révélé. le boudoir accentue la sensualité plutôt que la sexualité.

Le nu

Le nu existe depuis que l'art existe. Pareillement, Le nu photographique existe depuis peu après que la photographie fut inventée. Le nu est un style qui présente le corps humain en tant qu'oeuvre d'art. Les modèles sont généralement complètement nus et les visages peuvent être montrés ou non. Les décors sont généralement simple, parfois limités â un arrière-plan uni et sans détails. On met l'emphase sur les poses et les formes, et le jeu d'ombres et de lumière est souvent important. Les images ainsi créées ne sont pas à caractère sexuel.

Le charme

Pensez 'Playboy' ou 'Lui'. L'emphase et mise sur la personnalité, le fantasme et le 'sex-appeal'. Lorsque les photos sont prises â l'intérieure, l'éclairage parfois créatif accentue la figure des modèles et suggère des ambiances et des environnements. Les modèles peuvent être plus ou moins habillés (souvent pas du tout), ils expriment sentiments et émotions et semble souvent s'adresser directement au visionneur. Les décors peuvent aller du plus simple, comme pour le nu, au locations les plus exotiques. Les images peuvent être très suggestives mais ne le sont pas toujours. Elles sont rarement explicites.

La photographie érotique

Le nom dit tout. La photographie érotique est sciemment suggestive, voir provocante tout en conservant des valeurs artistique. Les images peuvent intégrer des éléments provenant des autres styles. La sexualité est suggéré par les poses, les expressions et parfois par des accessoires, tout en laissant de quoi â l'imagination. Il y a une distinction très fine entre le charme, la photographie érotique et la pornographie, et cette distinction est très subjective.

La photographie fétichiste

La photographie fétichiste ou fétiche s'apparente â la photographie de mode mais s'y distingue pas ses vêtements fantaisiste et parfois colorés, certain d'entre eux fabriqué avec des materiaux inhabituels tel le latex ou le PVC, le cuir y figurant fréquemment. Ces vêtements ont souvent pour thème le BDSM. Tous ces facteurs rendent ce sujet captivant pour la photographie.

La photographie BDSM

L'essence même de la photographie BDSM est de capturer en images l'esthétique du BDSM, une collection d'activités entre adultes consentant tel que le ligotage, les jeux de pinces â linge, la flagellation, etc., des activités qui sont visuellement riches avec de l'action, de l'émotion, des textures, et plus. La sexualité peux figurer mais n'est toutefois pas le thème principal. Pour assurer la sécuriéé et le bien-être de tous les participants, ce genre de photographie doit au minimum se faire dans le cadre des protocoles de sécurité de base du BDSM.

Close